Une expérience anglaise montre que les grossesses chez les femmes atteintes d’HPN causent moins de complications lorsque celles-ci sont sous eculizumab : elles deviennent donc envisageables.
Entre 2010 et 2013 : 7 cas de grossesse ont été recensées en France avec des résultats plutôt positifs, sans complications thrombotiques.

Scroll Up