L’hémoglobinurie paroxystique nocturne (HPN), ou syndrome de Marchiafava-Micheli, est une maladie rare dont les premiers cas ont été décrits à la fin du XIXe siècle. En 2007, on dénombrait environ 500 patients atteints d’HPN en France. Le nombre de patients souffrant de cette maladie est aujourd’hui sous-estimé car elle est encore difficile à diagnostiquer. Il s’agit d’une maladie génétique acquise durant la vie. Cette maladie n’est donc pas héréditaire.

Pour lire le document en intégralité : /wp-content/uploads/2018/02/bag-def-brochure-hpn-06-12.pdf

Défiler vers le haut