Bientôt deux ans de greffe et je reprends la plume pour vous écrire et témoigner sur mon parcours avec l’aplasie médullaire.
Je ne sais pas par où commencer. Il y a tellement de choses à raconter et l’écriture qui était si fluide pendant les mois les plus durs ne l’est plus aujourd’hui. Je suis comme vidée de mes forces mais je suis paraît-il sur le bon chemin. N’est-ce pas là l’essentiel ?
Voir la suite du témoignage de Julie en cliquant ici.

Pour lire la première partie du témoignage de Julie, écrit en Aout 2019, cliquez ici.

Défiler vers le haut